Luca Guadagnino: “‘Bones and all’? Ce sera parmi les jeunes cannibales mon histoire d’amour la plus intense”

“Mien Des os et des trucs? C’est un film cannibale, mais c’est aussi l’histoire d’amour la plus intense que j’aie faite” : Luca Guadagninoinvité déjà Maratalele festival, qui se déroule à Maratea jusqu’au 31 juillet, a été longuement raconté aux étudiants lors d’une master class et lors d’une rencontre avec le directeur du exposition à Venise, Alberto Barbaraparler de sa carrière et de ses projets.

Luca Guadagnino de retour en tournage avec Timothée Chalamet



A commencer par le film qui a été sélectionné en compétition principale à la revue de Venise qui débute le 31 août, Des os et des trucsdans lequel il trouve Timothée Chalametqui a été lancé dans le monde entier avec appelle moi par ton nom. “On a beaucoup insisté sur la question du cannibalisme parce que c’est vrai, les protagonistes sont des ‘mangeurs’ plutôt que des cannibales, ils ont ce genre de maladie, ils ne peuvent pas résister, ils sont par nature condamnés à être ce Dans cette nature impossible qui les arrache à la société et les marginalise, une histoire d’amour naît entre le personnage de Taylor Russel est-ce de Chalamet et le film pour moi est peut-être l’histoire d’amour la plus intense que j’ai faite, qui est presque définitive, comme une histoire d’amour”.

Luca Guadagnino, premier tournage américain pour le nouveau film “Bones & All”



met en garde barbier: “Il y a des scènes crues qui pourraient en choquer certains, mais c’est aussi un grand film sur l’Amérique, et c’est très rare : rarement un réalisateur non américain n’a réussi à faire un film qui représente si profondément une Amérique que nous connaissons peu , car c’est une Amérique plus éloignée du mythe du rêve américain que les grandes métropoles, la plus rurale et la plus éloignée du centre qu’on puisse imaginer. ces environnements, cette vie quotidienne dans ces lieux à peine vivables”.

Zendaya dans le nouveau film de Luca Guadagnino



Quant à l’état d’esprit concernant le retour à Venise en compétition, Guadagnino il dit : “Je travaille sur le prochain film et en août ce sera tellement intense que je n’aurai pas le temps de penser à autre chose. Et surtout, je n’aurai pas de moment de repos : travail, travail , travailler”. Le nouveau film “est une comédie qui se déroule dans le monde du tennis, mettant en scène Zendayaest appelé Les prétendants. Je n’ai rien compris au tennis, maintenant un peu plus”.

À propos de la relation avec Chalamet, Guadagnino dit que “c’est très difficile pour moi d’en parler parce que ça me touche profondément de voir grandir un jeune garçon qui devient un jeune homme sur le chemin du partage de choses importantes comme faire des films, mais il y a aussi une relation personnelle entre moi et lui, parce que nous sommes amis Timothée c’est un garçon d’une intelligence supérieure et d’une sensibilité émotionnelle extraordinaire et donc travailler et vivre avec lui est un privilège”.

Taylor Russell et Timoth & eacute;  et Chalamet

(manipuler)

est l’autre passion Guadagninofait remarquer barbier, est celui de décorateur d’intérieur. “Je ne suis pas architecte, je n’ai pas cette formation, mais j’ai un bureau d’architecture d’intérieur, j’ai une entreprise qui fait ce travail qui m’occupe tout le temps, même quand je suis là. Maintenant, nous faisons certaines parties d’une grande agence de cinéma à Los Angeles”. Dans quel métier vous retrouvez-vous le plus ? “Curieusement, l’architecture d’intérieur est plus simple pour moi, le cinéma est de plus en plus une corvée. Mais c’est aussi ma vie, c’est comme si j’étais un ‘mangeur’, une maladie dont je n’arrive pas à me débarrasser.”

Leave a Comment