Amazon Prime Air : la livraison commence avec les drones

Des taxis volants, des drones qui sauvent des vies, des colis qui sortent tout droit par la fenêtre

Le ciel est de plus en plus peuplé d’engins futuristes. À Lockeford, en Californie, les clients d’Amazon seront parmi les premiers à recevoir des livraisons de drones avec Prime Air. C’était en 2013 que le programme de livraison de drones Amazon Prime Air a été conçu, mais il a constamment fait face à des retards et des retards. Mais comment les articles peuvent-ils être livrés aux clients rapidement, facilement et surtout en toute sécurité en moins d’une heure ?

Lockeford a des liens historiques avec l’industrie aéronautique : la communauté compte l’un des premiers pionniers de l’aviation, Weldon B. Cooke, qui a construit et piloté le premier avion au début des années 1900, en tant qu’ancien résident. Aujourd’hui, plus d’un siècle plus tard, les résidents auront la possibilité de s’inscrire pour la livraison gratuite par drone de milliers d’articles du quotidien.

Les gens de Lockeford joueront un rôle important – leurs commentaires sur Prime Air, avec ses drones livrant des colis, aideront à créer un service qui marquera l’histoire de l’aviation de la ville.

Les drones, fruit du travail de centaines de scientifiques et d’ingénieurs, se déplacent à une vitesse de 80 km/h et s’élèvent à une hauteur maximale de 120 mètres. Cependant, le poids transporté reste une limite : un maximum de 2 kg. Mais grâce à cette technologie futuriste, le service fournira également des investissements communautaires, créera de nouveaux emplois, établira des partenariats avec des organisations locales et contribuera à réduire les émissions de carbone.

Qu’est-ce qui rend Prime Air différent ?

L’industrie de la logistique est en pleine effervescence, mais tous les systèmes de drones ne sont pas créés égaux. Par exemple, la plupart des drones n’ont pas la capacité de détecter et d’éviter d’autres aéronefs et obstacles, ce qui entraînerait évidemment de graves problèmes. Amazon a créé un système de détection qui permet des opérations sans observateurs visuels et permet au drone de fonctionner à de plus grandes distances, en évitant de manière sûre et fiable les autres aéronefs, les personnes, les animaux domestiques et les obstacles.

Lors du vol vers le lieu de livraison, les drones doivent être capables d’identifier les obstacles statiques et mobiles. Grâce à ce système, le drone peut identifier un objet statique sur son chemin, comme une cheminée. Il peut également détecter des objets en mouvement à l’horizon, tout comme les autres avions, même s’ils sont difficiles à voir à l’œil nu. Si des obstacles sont identifiés, le drone changera automatiquement de cap pour les éviter en toute sécurité. Lorsqu’il descend pour livrer le colis dans la cour d’un client, le drone s’assure qu’il y a une petite zone autour du lieu de livraison libre de personnes, d’animaux ou d’autres obstacles.

Prime Air est l’une des 3 seules sociétés de livraison de drones à avoir suivi le processus rigoureux d’obtention d’une certification de transporteur aérien de la FAA, qui est nécessaire pour exploiter des drones utilisant ces capacités avancées.

Quelle est la prochaine étape?

Les clients de Lockeford verront les articles éligibles Prime Air sur Amazon. Ils passeront une commande comme ils le feraient normalement et recevront une heure d’arrivée estimée avec un tracker. Pour ces livraisons, le drone vole vers le lieu de livraison désigné, descend dans la cour du client et plane à une hauteur de sécurité. Il lâchera ensuite le colis en toute sécurité et montera en hauteur.

Mais a-t-on vraiment besoin de recevoir les produits en moins d’une heure ? Ne pouvons-nous pas attendre au moins une journée ? Tout à fait différent quand on pense aux drones pour le transport urgent de sang et de médicaments. En effet, l’utilisation de drones « quadricoptères » dans le domaine médical pourrait sauver de nombreuses vies, car ils sont capables de transporter du plasma, des médicaments, des dispositifs médicaux et même des organes en cas d’urgence.

Pour cette raison, la région du Latium s’attend à ce que, dans le courant de 2023, chacun alloue les ressources du PNRR au projet Advanced Air Mobility (AAM) pour créer un protocole d’accord avec l’ENAC, l’autorité nationale de l’aviation civile, qui devrait réglementer clairement l’utilisation des drones. Les drones seront également durables car ils sont électriques et donc à zéro émission.

Le “Beluga” a été conçu avec Eurolink Systems et Unicusano DroneLab. Ce drone salvateur a été présenté cette année au salon aéronautique de Farnborough, le plus important d’Europe, dans le pavillon italien du stand de la région du Latium, qui l’a sélectionné pour représenter l’évolution technologique italienne en matière de robotique. Ce drone salvateur peut atteindre une vitesse de 100 km/h, avec une autonomie de 50 km et peut emporter jusqu’à 4 poches de sang, d’un poids total de 10 kg.

Pendant ce temps, Amazon vole haut en bourse avec une hausse de 38%, faisant passer le coût pour les abonnés du service Prime en Italie de 36 à 49,9 euros par an. Il est peut-être temps d’ouvrir le parachute et de s’envoler vers de nouvelles entreprises.

Leave a Comment