Maladies, accidents, blessures – Que couvre l’assurance pour animaux de compagnie ?

Qu’il s’agisse d’obstacles domestiques mineurs ou d’événements extérieurs inattendus, nos amis les animaux de compagnie peuvent se tourner vers le vétérinaire. De plus en plus de propriétaires d’animaux optent pour un contrat d’assurance à cet effet. Comment le déterminer et lequel choisir ? Découvrons tout de suite.

Couvrir les frais de nos animaux de compagnie s’accompagne d’une obligation importante, surtout lorsque surviennent des situations qui nécessitent des dépenses immédiates. Pour éviter d’autres conséquences, police d’assurance for pets a été créé avec l’intention de prédire l’apparition de certains périls, d’être prêt à les affronter et de faire face aux fardeaux qui en découlent.

Une couverture économique qui entre en jeu en cas de pathologie, de problème de santé soudain, d’accident (on parle ici de responsabilité civile) ou d’accident. Pensons à un chien qui attaque un autre chien, ou un autre animal : même si nous pouvons catégoriser nos amis à quatre pattes comme “bons et gentils”, ce sont toujours des animaux qui s’activent en fonction des réactions et des stimuli qu’ils reçoivent de leur part. à l’extérieur. .

C’est pourquoi de plus en plus de gens se tournent vers un couverture d’assurance pour leurs animaux et pour le préjudice résultant de leur comportement. Vous pouvez faire votre propre police d’assurance à sa seule discrétion, en concentrant la couverture sur les frais médicaux, juridiques ou vétérinaires ; alternativement, vous pouvez choisir les différents domaines et également en évaluer de nouveaux. Nous pouvons dire que le Police d’assurance pour animaux de compagnie sont pratiquement “modulables” selon vos besoins et vos demandes.

Nous sommes bien conscients du niveau souvent élevé des interventions vétérinaires et notamment de certains traitements : actes chirurgicaux, traitements de maladies spécifiques, programmes de rééducation post-opératoire. L’utilité d’un police d’assurance il se manifeste précisément dans ces situations, pour garantir calme et sérénité, au moins économiquement, même dans les moments moins chanceux de voir votre animal.

Responsabilité civile et couverture d’assurance : attention aux courses

Concentrons-nous maintenant sur la couverture Assurance en cas de responsabilité civile. Dans la corrélation entre les deux, il faut prêter attention à un détail, surtout lorsqu’il s’agit de chiens : la race.

Certaines races sont classées comme dangereuses et pour lesquelles une enquête plus approfondie de la part de l’entreprise peut être nécessaire lors de la souscription d’une assurance avec couverture totale ou partielle en cas de dommages aux biens ou aux personnes.

Dans le cas de races dangereuses, une indemnisation des dommages aux tiers devra être prévue, mais uniquement si les indications concernant :

  • utilisation de la muselière;
  • utilisation d’une ligne d’un mètre et demi maximum;
  • limitation de la participation aux sessions de formation

Assurance animaux : laquelle choisir ?

Pour choisir l’assurance qui correspond le mieux à vos besoins, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs :

  • l’âge de l’animal;
  • la course;
  • la nécessité plus ou moins grande de la responsabilité civile ;
  • le besoin plus ou moins important d’aide juridictionnelle ;
  • le besoin plus ou moins important de soins avec ou sans intervention.

Il s’agit d’une série d’examens que nous vous conseillons de faire, en examinant attentivement les avantages et les inconvénients. Une fois votre choix fait, il ne vous reste plus qu’à définir les moyens de paiement : il en existe de tous les types, à partir de dix euros par mois jusqu’à et y compris.

Personnalisable a été la devise de l’assurance pour animaux de compagnie ces dernières années, précisément pour répondre avec souplesse aux demandes toujours différentes de l’entrepreneur typique et de son ami à quatre pattes.

Leave a Comment