Termini, Nuits clandestines : Pietro Grasso “Mon ami Giovanni”

Lundi 1er août, 19h, la présentation du livre « Mon ami Giovanni » (UP Feltrinelli) de Pietro Grasso ouvre le festival « Notti Clandestine » à Termini Imerese (Piazza S. Giovanni). En conversation avec l’auteur Adriana Pannitteri (journaliste RAI). La projection du film “La mafia ne tue qu’en été” (réalisé par PIF) suivra à 21h30. Au cours de la soirée, Daniele Marannano, membre fondateur de l’Association ADDIOPIZZO, prendra la parole. La Sicile et le trentième anniversaire des massacres de Capaci et Via d’Amelio seront l’ambiance des événements qui auront lieu cette semaine.

“La manifestation des” nuits clandestines “à Termini Imerese est une évaluation importante pour la qualité et la diversification des initiatives qui auront lieu dans les prochains jours – déclare Manlio Messina, conseiller régional du tourisme, des sports et du divertissement – Sa philosophie correspond parfaitement dans celui de l’Office de Tourisme pour promouvoir des événements, où le message artistique et culturel est fondamental dans la promotion de notre territoire, en l’occurrence la belle ville de Termitan Je remercie les organisateurs qui ont travaillé dur pour développer un projet aussi intéressant et surtout nous sommes très heureux de le parrainer ».

La kermesse se poursuivra le 2 août (à 19h) avec la présentation du livre « Au nom des gens de la télévision. De Cogne à nos jours », de V. de Gioia et en présence de la co-auteure Adriana Pannitteri (Vallecchi Firenze). A 21h30, le film Cùntami (réalisé par Giovanna Taviani) sera projeté. Vincenzo Pirrotta, l’un des protagonistes du film, interviendra. Le 3 août, le chroniqueur du Corriere della Sera, Felice Cavallaro, présentera son dernier roman « Francesca ». Histoire d’un amour de guerre » (Solferino Editore). A 21h30 projection du film Nuovo mondo (réalisé par Emanuele Crialese). Aurora Quattrocchi, l’une des protagonistes du film, interviendra et recevra le prix “Gatto Barlacio” pour l’ensemble de sa carrière (le réalisateur Luciano Accomando remettra le prix). Jeudi 4 août, Paolo Pintacuda (à 19h) présente le roman “Jacu” (Fazi Editore), sa dernière œuvre littéraire. Le film Tuttapposto (réalisé par Gianni Costantino) sera projeté à 21h30. Paolo Pintacuda et Ignazio Rosato (scénaristes) et Maurizio Bologna (parmi les protagonistes du film) interviendront. La présentation du livre « La gloria e la prova. My New Cinema Paradiso 2.0 ” (Baldini + Castoldi) de Totò Cascio, le petit Totò du célèbre film de Giuseppe Tornatore. A 21h30 projection du film Leonora Addio (réalisé par Paolo Taviani). Au cours de la soirée, les athlètes de la section AIPD (Association italienne des personnes déprimées) recevront le prix “Gatto Barlacio” pour leur distinction lors de la XXXVIIe édition des Jeux nationaux d’été Special Olympics (l’événement national le plus excitant et le plus attendu de tous les temps, dédié aux intellectuels en situation de handicap), du 4 au 9 juin 2022 à Turin, avec une deuxième et une quatrième place. Le 6 août à 19h Pietrangelo Buttafuoco présentera le roman “Sono cose che passano” (La Nave de Teseo Editore) et en même temps le 7 août ce sera au tour de Massimo Benenato avec le livre “Sous les étoiles de Rome ” ( Spazio Cultura Edizioni ).

Mais les « Nuits Clandestines », c’est aussi de la musique et du théâtre. Samedi 6 août (21h30), Arianna Porcelli Safonov récitera son monologue inédit “Mafia et/ou État”. À 22h30, le concert acoustique en direct “Mon pays des merveilles musicales” d’Alessandra Salerno suivra. Le dimanche 7 août (21h30) aura lieu la représentation théâtrale “Récital” de Gianfranco Jannuzzo. Concert acoustique en direct des auteurs-compositeurs-interprètes – Mariella Nava, Grazie Di Michele et Rossana Casale à 22h30.

“L’été 2022 à Termini Imerese est une ode à la collaboration : les associations, les citoyens et bien sûr la municipalité marchent ensemble, côte à côte, sur le chemin de la promotion et de l’amélioration de la région pour offrir au public la culture, l’art et le divertissement que nous redécouvrirons après une période de restrictions sévères – ce sont les mots du maire de Termini Imerese, Maria Terranova, qui ajoute – Les nuits clandestines sont un événement incontournable pour notre ville depuis des années qui met l’art et la culture au centre avec la présence de grands artistes, nous permettant de vivre des moments de pur plaisir combinés à des moments de réflexion importants, cette année plus que jamais ».

L’événement “Notti Clandestine” a été parrainé par le Département Régional du Tourisme, des Sports et des Divertissements, par la Municipalité de Termini Imerese, par l’Association Addiopizzo, par le Musée de la Motricité Sicilienne et la Targa Florio et par la ZIT (Zone Industrielle d’Affaires Association de Termini Imerese) et a eu la contribution de LVS Group, Enel et Tecnimpianti Navim Group.

“Cette année également, nous avons fait un effort d’organisation important en offrant aux amoureux de la culture un programme de premier plan avec des invités de renommée nationale – déclare Totò Scaccia, l’un des promoteurs de l’initiative – je remercie nos sponsors, sans qui l’événement aurait été impossible .à mettre en œuvre, et le conseiller de Messine qui a partagé notre initiative et nous a soutenus avec beaucoup d’enthousiasme, et la municipalité de Termini Imerese pour la coopération efficace, surtout en cette période où la pandémie affecte depuis trop longtemps les habitudes de chacun.

L’entrée aux spectacles est gratuite tant que des places sont disponibles et qu’aucune réservation n’est nécessaire.

Leave a Comment