L’amour fraternel est le vrai remède aux blessures de l’humanité

“Le vrai remède aux blessures de l’humanité est un style de vie basé sur l’amour fraternel, qui a son origine dans l’amour de Dieu”. Le pape François l’a écrit dans un message adressé aux participants du Festival international de la jeunesse (Mladifest), qui aura lieu à Medjugorje du 1er au 6 août. Du texte en croate – lu à l’ouverture des travaux par Mgr Aldo Cavalli, visiteur apostolique de caractère spécial à la paroisse de Medjugorje – nous publions ci-dessous une traduction italienne.

Cher,

A ce moment, dit l’évangéliste Matthieu, Jésus se tourna vers tous et dit: «Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et opprimés, et je vous donnerai du rafraîchissement. Prenez mon joug sur vous et apprenez de moi, qui suis doux et humble de cœur, et vous trouverez un rafraîchissement pour votre vie. Car mon joug est doux et mon poids est léger” (Mont 11, 28-30). Comme alors, aujourd’hui, Jésus s’adresse à vous tous, chers jeunes, et avec la parole directrice de la Fête, inspirée de l’Evangile qui vient d’être mentionné, il vous invite : “Apprenez de moi et vous trouverez la paix“.

Le Seigneur ne réserve pas ces paroles aux seuls apôtres ou à quelques-uns de ses amis, mais il les adresse à tous ceux qui sont fatigués et opprimés. Il sait à quel point la vie peut être difficile et qu’il y a beaucoup de choses qui pèsent sur nos cœurs : tant de déceptions, diverses blessures du passé, des fardeaux que nous portons et des injustices que nous subissons, de nombreuses insécurités et soucis. Face à tout cela, Jésus nous dit : “Venez à moi et apprenez de moi.” C’est une invitation à bouger, à ne pas rester immobile, raide et effrayé par la vie, et à se confier à lui.Cela semble facile, mais dans les moments sombres, il est naturel de s’enfermer. Au lieu de cela, Jésus veut nous faire sortir, alors il nous dit : « Viens ».

La sortie est dans la relation, en regardant vers Celui qui nous aime vraiment. Ensuite, il ne suffit pas de sortir de soi, il faut aussi savoir où aller, car il existe de nombreux objectifs trompeurs qui promettent un avenir meilleur, mais ils nous laissent dans la solitude du passé. C’est pourquoi Jésus indique où aller : « Viens » tome“.

Chers amis, à cœur ouvert Aller à lui, prendre son joug et apprendre Allez vers le Maître pour devenir ses disciples et héritiers de sa promesse de paix. Prenez son joug qui vous fera découvrir la volonté de Dieu et partager le mystère de sa croix et de sa résurrection. Le « joug » dont parle le Christ, c’est la loi d’amour, c’est le commandement qu’il a laissé à ses disciples : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés (Jon 15, 12). Parce que le vrai remède aux blessures de l’humanité est un style de vie basé sur l’amour fraternel, qui a son origine dans l’amour de Dieu.

En marchant avec lui et en le suivant, vous apprenez de lui.C’est un Maître qui n’impose pas aux autres des fardeaux qu’il ne porte pas. Il s’adresse aux humbles, aux petits et aux pauvres parce qu’il s’est fait pauvre et humble. Et pour apprendre, il faut d’abord être humble et reconnaître notre ignorance et notre orgueil qui nous font penser que nous pouvons tout faire seuls et avec notre force. Il est nécessaire d’avoir une oreille attentive aux Paroles du Maître. De cette façon, nous apprenons son cœur, son amour, sa façon de penser, de voir et de faire. Il faut du courage pour être près de lui et l’imiter.

Bien-aimés, n’ayez pas peur, allez à Lui avec tout ce que vous portez dans votre cœur, Il est le seul Seigneur qui offre un vrai rafraîchissement et une vraie paix. Suivez l’exemple de Marie, sa et notre Mère, qui vous conduira à lui Stella Maris, un signe d’espoir dans la mer agitée, qui nous conduit à l’oasis de calme. Elle, qui connaît son Fils, vous aidera à l’imiter dans votre relation avec Dieu le Père, dans la compassion pour votre prochain et dans la réalisation de ce que nous sommes appelés enfants de Dieu. En été, le Seigneur vous invite à partir en vacances avec lui, dans l’endroit le plus spécial qui soit : votre cœur.

Chers jeunes, alors que vous vous reposez en Jésus-Christ ces jours-ci, je vous confie tous à la Bienheureuse Vierge Marie, notre Mère du Ciel, afin que, par son intercession et son exemple, vous preniez sur vous le joug doux et léger de la suite du Christ. Que le regard de Dieu le Père, que vous aimez personnellement, vous accompagne chaque jour, afin que dans les relations avec les autres vous puissiez témoigner de la paix que vous recevrez en don. Pour cela, je vous prie et vous bénis, et je vous demande également de prier pour moi.

Rome, San Giovanni in Laterano, 16 juillet 2022,
BV Marie du Mont Carmel

Francis

Leave a Comment