SANTÉ ET BIEN-ÊTRE : OBJECTIFS DU SINGE, DIRECTIVES DU MINISTÈRE DE LA SANTÉ

Il y a quelques jours, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la variole du singe une “urgence de santé publique internationale”. C’est le sujet important de cette semaine traité par le Dr. ISABELLA SALVIA, nutritionniste exerçant à Torrenova et experte en médecine en général, pour la section « Santé et bien-être ».

VEUILLEZ NOTER – Dans la semaine précédant Ferragosto, la colonne ne sera pas mise à jour et reviendra le vendredi 19 août…

Il y a quelques jours, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la variole du singe une “urgence publique de portée internationale” (USPPI). Mais qu’est-ce que le monkeypox, aussi appelé monkeyox ?

Il s’agit d’une infection zoonotique (transmise de l’animal à l’homme) causée par un virus de la même famille que la variole (Poxviridae), mais qui s’en différencie par la plus faible transmissibilité et la sévérité de la maladie qu’il provoque. Le nom dérive de la première identification du virus, découvert chez des singes dans un laboratoire danois en 1958. Il est répandu, notamment chez les primates et les petits rongeurs, principalement en Afrique.

Dans les zones endémiques, il est transmis à l’homme par une morsure ou un contact direct avec le sang, la chair, les fluides corporels ou les lésions cutanées d’un animal infecté.

Dans l’épidémie actuelle dans les pays non endémiques, la plupart des cas ont été identifiés chez les hommes âgés de 18 à 50 ans, principalement chez les HSH (hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes).

La transmission à l’homme se fait principalement par contact avec du matériel infecté de lésions cutanées ou avec des objets contaminés (draps, vêtements…), ou par contact prolongé en face à face (via les gouttelettes respiratoires). Dans l’épidémie en cours, les données disponibles à ce jour et la nature des blessures suggèrent que la transmission peut avoir eu lieu lors de rapports intimes dans certains cas.

Quels sont les symptômes? Chez l’homme, il se manifeste par de la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête, des ganglions lymphatiques enflés, de la fatigue et des manifestations cutanées telles que des cloques, des pustules, de petites croûtes. La maladie se résout généralement spontanément en 2 à 4 semaines avec un repos adéquat et sans traitement spécifique ; si nécessaire, des antiviraux peuvent être administrés. Jusqu’à présent, la plupart des cas présentaient des symptômes bénins avec une évolution bénigne. Cependant, le monkeypox peut provoquer des maladies plus graves, en particulier chez certaines populations particulièrement vulnérables telles que les enfants, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Il est possible que les personnes qui ont été vaccinées contre la variole (vaccination abolie en Italie en 1981) aient un risque moindre d’infection par le monkeypox en raison de la similitude du virus de la variole avec le monkeypox.

Dans le contexte épidémiologique actuel, la vaccination n’est pas recommandée pour la population générale.

Pour se protéger et protéger les autres, la circulaire du 2 août du ministère de la Santé indique que les cas confirmés et suspects de MPX se mettent en isolement.

La circulaire du 2 août précise que les cas suspects ou confirmés :

rester isolé à la maison dans une chambre spéciale ;

utiliser des articles ménagers spéciaux (vêtements, draps, serviettes, ustensiles de cuisine, assiettes, verres), qui ne doivent pas être partagés avec d’autres membres de la famille ;

éviter tout contact avec des personnes immunodéprimées jusqu’à la guérison de l’éruption cutanée ;

éviter tout contact étroit ou intime (câlins, bisous, contact prolongé face à face dans des espaces clos) avec d’autres personnes jusqu’à la guérison complète de l’éruption cutanée ;

assurer une bonne hygiène des mains et des voies respiratoires (pour le cas et pour tous les membres de la famille);

utiliser un masque chirurgical en cas de contact avec d’autres personnes;

s’abstenir de toute activité sexuelle jusqu’à ce que les croûtes tombent.

ne sortez de la maison que temporairement (pour vous rendre à des examens médicaux et faire des exercices physiques nécessaires à votre stabilité mentale), à ​​condition de porter un masque chirurgical et de couvrir l’éruption cutanée (vêtements à manches et pantalons longs) ;

éviter tout contact avec les animaux domestiques, en particulier les rongeurs et les lagomorphes (souris, rats, hamsters, gerbilles, cobayes, écureuils, lapins, etc.). Tout contact récent avec ces animaux de compagnie doit être enregistré et signalé aux autorités vétérinaires afin de garantir la capacité de mettre en quarantaine et de tester les animaux présentant des symptômes pouvant indiquer le MPX (fièvre, perte d’appétit, toux, écoulement nasal ou croûtes, conjonctivite, éruptions cutanées telles que pustules et cloques, en particulier sur les oreilles et autour des lèvres).

Pour la gestion des déchets municipaux des malades du monkeypox, il est recommandé d’arrêter les collectes sélectives, quelle que soit leur nature (verre, métal, déchets organiques, plastique, papier, etc.), en prévoyant de les conditionner de manière à ce que ils n’endommagent pas et/ou ne contaminent pas les sacs de l’extérieur (à l’aide de gants jetables par exemple). Rappelez-vous que toute personne présentant des symptômes liés au monkeypox doit contacter immédiatement son médecin.

Les questions ou sujets d’intérêt peuvent me être signalés sur Facebook sur la page “dr. Isabella Salvia – Nutritionniste Biologiste » ou via WhatsApp au 320 6556820.

Isabelle Salvia

Le contenu de cet article est uniquement à des fins d’information et de diffusion, car il ne vise pas à fournir des conseils médicaux/nutritionnels personnels. dr. Isabella Salvia recommande toujours de contacter un nutritionniste qualifié (un biologiste de la nutrition, un diététicien ou un diététicien) pour recevoir un plan de repas personnalisé, basé sur un diagnostic individuel, pour les personnes en bonne santé et affectées. .

Modifié le vendredi 5 août 2022 à 17:01.

Visité (4 fois, aujourd’hui 4 visites)

Leave a Comment