5 répulsifs anti-moustiques dangereux pour les chiens et les chats

Membre du comité scientifique du kodami

Vétérinaire

Protéger nos chiens et chats des moustiques ou risquer de s’empoisonner ? Malheureusement, la saison estivale coïncide également avec l’activité accrue des moustiques et des phlébotomes, qui ne sont pas seulement gênants pour nous, mais sont également porteurs de maladies telles que les vers du cœur et la leishmaniose pour nos animaux de compagnie. Pour cette raison l’utilisation de répulsifs est indispensable ainsi que recommandé.

Cependant, nous devons porter une attention particulière au type de produit à utiliser car certains des anti-moustiques les plus courants dans nos maisons sont toxique pour les chiens et les chatsvoyons lesquels.

Diffuseurs électriques anti-moustiques

Parmi les répulsifs et les dispositifs médicaux à surveiller figurent principalement les diffuseurs électriques classiques, également appelés radiateurs, qui utilisent plaquettes ou liquides anti-moustiques, qui libèrent des substances répulsives contre les moustiques et les mouches lorsqu’elles sont chauffées. La toxicité est liée à :possible ingestion ou contact accidentel. N’oubliez pas que les chiens et les chats, en particulier les chiots, sont souvent curieux et ne « savent » pas comment repérer les dangers.

zampironique

Même les serpentins sont parmi les premiers à être responsables d’intoxication chez les chiens et les chats. Ils doivent toujours être utilisés à l’extérieur et dans des environnements ventilés, également pour notre sécurité, et jamais laissés à portée de la jambe. Surtout lorsqu’ils sont désactivés, ils peuvent être confondus avec des bâtons de “jeu” et accidentellement avalés ou léchés.

Sprays et crèmes répulsifs

Les crèmes et répulsifs anti-moustiques font partie des produits à surveiller. S’ils sont laissés sans surveillance à la maison, ils peuvent devenir l’objet de jeux et leur contenu peut être léché ou avalé. Attention aux produits qui se vaporisent sur le pelage du chien ou du chat : ils doivent être spécifiques et appliqués avec précaution pour éviter d’être avalés par l’animal lors du toilettage quotidien.

Lampes et échos

Les lampes anti-moustiques ne sont pas toxiques, mais attention car chiens et chats, intrigués par la présence d’insectes volants autour d’eux, ils peuvent se blesser dans le but de “les chasser”. Autre recommandation : évitez les moustiquaires à ultrasons, car ils peuvent interférer avec l’ouïe notre partenaire et le rendre plus nerveux ou effrayé. Évidemment, si vous avez des chiens ou des chats, ces répulsifs ne peuvent pas être utilisés, mais vous devez être conscient des risques de toxicité et les utiliser en toute sécurité.

Colliers, flacons et spot-on de pesticides

Il existe de nombreux colliers antiparasitaires approuvés et sûrs pour les chiens et les chats, mais il faut faire preuve de prudence lors du choix. Tout d’abord, n’utilisez jamais un collier répulsif pour chien enregistré sur votre chat ! Souvent, ceux pour chiens contiennent même des substances à base de perméthrine, mortelle pour le chat. Soyez prudent, même si le chat a l’habitude de dormir avec le chien. Autre précaution qui s’applique également aux chiens, surtout s’il s’agit de chiots : évitez d’utiliser des colliers répulsifs si vous pensez qu’ils peuvent les retirer et les ingérer.

Les flacons et les spot-ons sont généralement adaptés et sans danger pour le type d’utilisation, donc dans ce cas également, évitez d’utiliser des flacons canins sur les chats. Ils sont généralement appliqués sur une peau intacte en séparant les cheveux et le produit est absorbé en quelques heures. Le risque de toxicité est lié à une ingestion accidentelle s’il est mal appliqué et que l’animal se lèche la peau.

Alternatives naturelles non toxiques pour chats et chiens

Il existe plusieurs remèdes maison naturels pour repousser les moustiques qui sont sans danger pour les chats et les chiens. Les plus efficaces sont :

  • Cuivre : Mettre une pièce de monnaie ou un fil de cuivre dans les soucoupes empêche les larves de moustiques de se développer dans l’eau stagnante ;
  • huiles essentielles de romarin, de clou de girofle, de citronnelle, de menthe, de géranium, d’huile de neem, d’huile d’arbre à thé et de lavande pour utilisation à la fois comme diffuseurs environnementaux et comme vaporisateurs ou bougies;
  • Les plantes de basilic, d’eucalyptus, de thym, de géranium, de menthe, de lavande, de citronnelle et de calendula, conservées sur les fenêtres ou dans le jardin, ont un effet répulsif. Ils ne sont pas toxiques, mais il vaut mieux que le chien et le chat ne les ingèrent pas ;
  • Herbe à chat, sûre et très bienvenue chez nos amis félins, avec un effet répulsif discret ;
  • Les chauves-souris et les geckos, qui se nourrissent de moustiques et autres insectes. Mettre un nichoir à chauves-souris à l’extérieur peut être une solution !

Leave a Comment