“Bonnes élections à vous aussi.” Les allers-retours sont viraux

Tommaso Zorzi et Matteo Salvini sont connus pour ne pas se tolérer, mais les prochaines élections politiques de 2022 ravivent le vieux ressentiment sur les réseaux sociaux. Le champ de bataille cette fois est Twitter.

Tout a commencé par un twitter dans lequel l’ancien ministre de l’intérieur accusait les représentants du centre gauche d’être attachés au chaise longue. “Quelle belle armée endommagée.” Zorzi n’a pas aimé et a répondu au tweet rappelant à un Salvini de l’une de ses remarques critiques antérieures sur Berlusconi, désormais son allié électoral. L’influenceur a ensuite partagé sur son profil l’échange de tweets avec comme trame de message : “Un idiot fait et fait.”

Représentant de Lista à Salvini : « Becero abuseur de coup. N’utilise pas nos chansons dans les rassemblements”

Tommaso Zorzi contre Matteo Salvini, lutte sociale

Il ne fallut pas longtemps avant que le politicien partage à nouveau le message : « Wow, même “idiot” !?! Nous répondons aux insultes et aux ressentiments avec le sourire et avec des idées. Enfin le 25 septembre, les Italiens trancheront, un bon vote pour vous aussi ».

Pas un débat mais plutôt une campagne électorale sociale à laquelle nous sommes désormais habitués.

Et ce n’est pas tout, car l’ancien gieffino avait hâte de s’y remettre. «Mais arrêtez avec cette carte de victime que vous avez collecté plus de personnalités barbies en politique que n’importe qui d’autre. Et quand je regarde les commentaires, je remarque un désagrément et une ignorance qui fait peur ».

La discussion devient virale

Les tweets sont devenus viraux sur les réseaux sociaux et la diatribe s’est ensuite déplacée sur Instagram, où le gagnant de GF Vip 5 lui a laissé un commentaire sous le post de Salvini. « Après avoir exprimé plusieurs fois ton opinion contre ma liberté d’être et d’aimer, que voulais-tu ? Un sonnet d’amour en doux hendécasyllabe ? Veuillez respecter le mien », conclut-il ironiquement.

Les commentaires auxquels l’ancien gieffino fait référence sont ceux des partisans de Salvini, dont Zorzi rapporte dans ses propres histoires : Ensuite, allez dans les commentaires et le plus éloquent dit que vous devriez aller manger des bananes avec le cxxo. Le vote des analphabètes c’est ce qui me dérange, c’est une classe politique qui représente les analphabètes explique l’influenceur, qui ne manque pas de signaler des captures d’écran de certaines insultes reçues.

L’explication de Thomas

Retour sur le numéro Zorzi il y a quelques minutes : “Je voulais revenir un instant sur la question d’hier, car là il y a une difficulté majeure à comprendre le texte : ils disent ‘Zorzi se permet d’insulter Salvini, mais s’ils l’insultent, tout le monde devrait finir en cage’ avec le projet de loi Zan “. Si vous insultez une personne homosexuelle en le traitant d’idiot non homophobe si vous insultez une personne homosexuelle en l’appelant frxxio, c’est de l’homophobie car c’est de la discrimination.” Un concept pour le chef d’orchestre si simple et basique qu’il est difficile à croire il y a des gens qui ne comprennent pas.

Mais ensuite les histoires continuent et Tommaso trouve sa réponse : “Si vous avez un électorat comme celui de la Lega et que je n’ai pas envie de salir toute l’herbe parce qu’ils sont tous comme ça maintenant, vous avez un grand pouvoir parce que c’est profondément manipulable et tu peux vraiment faire croire que les homosexuels ne peuvent rien dire parce que tu vas en prison. C’est leur vraie force pour renverser une réalité basée sur une idéologie qui n’existe pas ».

Un message de l’influenceur cherchant à inciter les fans à réfléchir : « Je vous demande vraiment de réfléchir de quel côté vous êtes, car c’est un jeu dangereux, la vie des autres est en jeu. Et je terminerai en disant à tous ceux qui m’incitent à ne pas parler de politique parce que ce n’est pas mon domaine que la politique est vraiment le domaine de chaque citoyen, donc tu t’occupes de politique, même si tu n’en fais pas pour vivre”

Leave a Comment