c’est quoi faire et qui appeler

Entre juillet et septembre, plusieurs centaines d’animaux sont abandonnés chaque jour. La campagnes de sensibilisation elles se répètent d’année en année, mais malgré ces efforts, trop de gens abandonnent encore. La justifications? Toujours le même : coûts trop élevés, impossibilité de le gérer ou de l’emmener en vacances.

Aucune de ces excuses n’a de sens. De plus, ces comportements conséquences pénales: vous risquez de lourdes amendes de 1 000 à 10 000 euros et une arrestation pouvant aller jusqu’à un an.

Malheureusement, seul un faible pourcentage des animaux abandonnés sont accueillis dans les structures mises à disposition par des associations, et même s’ils sont accueillis par des personnes aimantes, traumatisme abus etl’abandon les marquera toujours.

Il n’est pas rare de croiser un animal abandonné le long de l’asphalte, une situation qui fait peur et peut faire trouver au dépourvu quiconque. Voyons donc comment se comporter au mieux pour aider les animaux en difficulté sans faire d’erreur.

Si vous trouvez un chien ou un chat blessé:

Il doit toujours être abordé, si les circonstances le permettent, avec beaucoup de prudence et de sang-froid. En l’absence d’un numéro de premiers secours spécifique et public pour les animaux blessés, il doit y en avoir un pour chaque chenil public, il faut contacter le Service Vétérinaire de l’ASL de la juridiction territoriale si l’animal n’est pas propriétaire (dans ce cas le famille d’accueil doit contacter son vétérinaire). Les Services Vétérinaires de l’ASL doivent également être disponibles la nuit et les jours fériés et sont tenus d’intervenir pour le retrait de l’animal non propriétaire. L’absence d’intervention peut être signalée car il s’agit d’un service public.
Le vétérinaire, même indépendant, a prévu l’obligation d’assistance à l’art. 16 du Code d’éthique vétérinaire : “Le vétérinaire a le devoir, dans les cas urgents où il est présent, de prodiguer les premiers soins aux animaux dans la mesure de ses possibilités et en fonction du contexte spécifique, éventuellement même en prenant des mesures pour empêcher toute assistance spécifique et adéquate ».
Spécifications locales
Le numéro 118 apporte une assistance indirecte aux chiens ou chats blessés uniquement dans certaines régions/provinces/communes.

Quand tu trouves un animal sauvage dans le besoin:

La faune est un patrimoine indisponible de l’État et cette fonction est également exercée à travers les régions-provinces autonomes et les provinces. Ce sont ces derniers qui doivent avoir leur propre centre ou faire appel aux activités de tiers pour la récupération de ces animaux.
Par conséquent, dans le cas où vous trouveriez un animal sauvage en difficulté, vous devez contacter la police provinciale en charge de la zone, ou le service forestier de l’État au numéro national unique 1515, qui vous mettra en relation avec la station de la Forestry Corps le plus proche. le lieu de la découverte.
Pour une aide dans des situations particulières (toits, arbres, tunnels), appelez les pompiers au numéro national 115.
Si la faune est en mer, appelez la Capitainerie-Garde-côtes au 1530 numéro national associé aux structures de secours et de soins pour cétacés et tortues.
Si l’animal sauvage est considéré comme dangereux, le Service vétérinaire de l’ASL doit être appelé en plus de la police.

Si vous voyez un animal sortir:

Abandonner des animaux est un crime.
Quiconque laisse un animal derrière lui commet un crime et, conformément à la loi 189/2004 réformant l’article 727, première partie, du Code pénal, peut être puni d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à un an ou d’une amende pouvant aller jusqu’à 10 000 euros.
Si vous êtes témoin d’un abandon, faites entendre votre voix et dénoncez les auteurs aux autorités judiciaires (Carabiniers / Police d’État / Forêts d’État / Police locale).
S’ils ne sont pas connus, rassemblez tous les éléments nécessaires à l’identification des responsables de leur abandon (numéro d’immatriculation, etc.).

Si vous voyez un animal maltraité:

Rassemblez autant de preuves que possible (y compris des photos, des vidéos, des documents, des témoignages, etc.) pour prouver l’agression et signalez-la par écrit à un service de police (State Forestry 1515, Carabinieri 112, State Police 113, Guardia di Finanza 117, Local Police (municipale-provinciale) en appelant le central téléphonique de la municipalité ou de la province conformément à un ou plusieurs articles du Code pénal introduits par la loi 189/2004.
Afin de mettre fin à la maltraitance, si celle-ci est en cours et se poursuit, vous devez demander une intervention urgente, même par téléphone (qui doit être accompagnée d’un acte des forces de police concernées de saisie pénale de l’animal en vertu du code pénal Procédure.

Si vous trouvez un chien errant (non blessé)

Il faut l’approcher extrêmement prudemment et calmement pour ne pas l’effrayer, jamais trop directement et rapidement, et vérifier s’il a une médaille et/ou un tatouage sur la cuisse droite ou dans l’oreille droite (cela peut être aussi seulement ont la puce électronique, mais cela ne peut être compris qu’avec un lecteur spécial).
En l’absence d’une médaille avec un numéro de téléphone ou d’autres informations permettant de retrouver le propriétaire, conformément aux lois régionales promulguant la loi-cadre nationale n. 281/1991 concernant la protection des animaux domestiques et la prévention des animaux errants, il est obligatoire de signaler leur découverte à la police ou au service vétérinaire de l’ASL.
Le procès-verbal certifiera également l’état d’un chien errant retrouvé et servira à poursuivre la personne responsable de son abandon.
Le chien errant sera remis, accompagné du rapport de l’autorité publique, à la structure de refuge – convention publique ou privée – compétente pour le territoire ou au chenil communal ou conventionné avec la commune sur le territoire de laquelle le chien a été trouvé.
La structure peut alors prévoir une cession provisoire (enquêtes en cours de découverte par suite d’abandon ou de perte) ou, après les délais légalement fixés, une future cession définitive.
Si le chien se trouve sur ou à proximité d’une chaussée et pourrait constituer un danger pour lui-même et pour les autres, pour éviter un éventuel accident de voiture, appelez immédiatement la police nationale de la circulation (113) ou, pour les routes urbaines, la police locale au central téléphonique de la commune ou la province.

Si vous trouvez un animal dans le besoin

Les indications pour les chiens errants sont valables, mais pour obtenir de l’aide dans des situations particulières (toits, arbres, tunnels, etc.), appelez les pompiers au numéro national 115.

Si vous trouvez un chat errant (indemne)

La démarche à suivre est similaire à la recherche d’un chien errant (non blessé), mais il faut vérifier avec le plus grand soin que le chat est bien perdu ou abandonné et qu’il n’est pas membre d’une colonie féline ou simplement vagabond. en promenade. .

Attention : contrairement au chien, le chat n’est pas obligé de s’inscrire au registre et peut donc ne pas avoir de marque d’identification. Seuls les chats avec le “Passeport européen pour animaux de compagnie” ont besoin d’une puce électronique.

Comment approcher ?

La première pensée est de sauver l’animal, mais la plupart du temps, nous ne savons pas exactement quoi faire. L’essentiel est de respecter certaines règles. Il faut se rendre compte que les chiens et les chats abandonnés sont des animaux apeurés, donc dès qu’on en croise un, il faut approche lentement.

Parce que l’animal est perdu et méfiant, notre présence est perçue comme un danger contre lequel il faut se défendre. Alors mieux vaut aller tranquillement à sa rencontre, embauchez-en un position accroupie. En nous mettant à leur niveau, ils ne se sentiront pas dépassés et nous feront confiance.

Si le chien ou le chat se laisse approcher, on peut donne-le del’eau Il est né en aliments. Non seulement c’est une façon de lui prodiguer les premiers soins, mais cela peut aussi être une chance de lui montrer que nous ne voulons pas lui faire de mal.

Une fois approchés et rassurés, nous pouvons : appel téléphonique là bas La police localela service vétérinaire de l’ASL, ouAgence de protection des animaux (Enpa). Une fois récupéré, dans le cas du chien, il sera emmené dans une installation appropriée où il restera sous observation pendant environ 10 jours. Si le propriétaire légitime n’est pas retrouvé passé ce délai, il peut être adopté.

Que faire si l’animal n’est pas autorisé à s’approcher?

Il peut arriver que le chien ou le chat ne te laisse pas toucher. Dans ce cas, pour ne pas les laisser s’échapper, mieux vaut ne pas nous approcher et appel téléphonique directement à la entités qualifiées. Il en va de même si nous voyons un chien laissé sur l’autoroute, nous ne devons jamais arrêter la voiture car nous pourrions mettre notre vie et la sienne en danger. Tout ce que vous avez à faire est d’informer la police locale avec la meilleure description possible de l’apparence physique de l’ami à quatre pattes et de la zone dans laquelle nous l’avons vu.

Les numéros d’urgence à Vicence

RECHERCHE D’ANIMAUX
Pour signaler la cruauté envers les animaux, il est possible de courrier Abeille gardes
zoofile : ggzz.vicenza@enpa.org
Si le fait a un caractère d’extrême urgence (lorsqu’il y a quelqu’un à ce moment-là)
frapper ou blesser un animal, ou lorsque la vie d’un animal est en danger immédiat
animal) vous pouvez appeler les numéros 338 2691092 ou 348 9952822, qui sont :
toujours actif.

ANIMAUX SAUVAGES BLESSÉS OU DIFFICILES.
Vous devez appeler les numéros 393 6009637 ou 348 9952822type communicant
animal, sa situation et le lieu où il se trouve. J’ai même envoyé des photos
via Whatsapp, il est utile d’en savoir plus sur la situation.
Ce service est réalisé en concertation avec la province de Vicence.

CHIENS ET CHATS TROUVÉS VAGANTS OU BLESSÉS.

La police locale de la commune où l’animal doit être contacté doit être contactée jusqu’à 17 heures, après 17 heures, le numéro peut être appelé 0444 752420.

NE PAS utilisez le 118, qui est réservé aux urgences sanitaires humaines en période de pandémie.
Dans le cas des chiens « errants », ils activeront le Cinovigile qui continuera à restaurer le
chien. L’animal doit être “enfermé”c’est-à-dire qu’il se trouve dans un espace clos
(comme une cour, une cour ou même une voiture) ou s’il a été “pris”
(éventuellement en laisse) par le citoyen qui demande l’intervention.

Leave a Comment