“inexactitudes et superficialité de votre part”

Cher Matteo, au vu des critiques sévères que vous avez exprimées à l’encontre de la minorité à laquelle j’appartiens, je me sens obligé de vous répondre. En partie à cause des trois directeurs, je suis le seul qui ait déjà eu le plaisir de diriger Marciana Marina, précisément pendant la période de fondation de l’Association Sportive dont vous avez été le premier président.

Vous avez déclaré sans ambiguïté que j’ignorais les problèmes du Centre et que – même – j’exprimais plutôt mon “incompétence sportive”, ce que je vous invite à étayer, si possible, par des accusations explicites et non génériques. Ce n’est pas comme si tu jetais la pierre et que tu cachais ta main. Comme vous le savez, j’ai été adjoint au maire dans la saison politique des achats de terrains et de la conception actuelle du centre sportif, dont la structure est donc aussi le résultat de mon engagement pour la croissance de ce que nous considérons aujourd’hui à juste titre comme une source de Orgueil . J’ai suivi la naissance et le développement des plantes de la Via Aldo Moro au premier plan. Si vous faites un mnémonique, vous vous souviendrez que le site où se trouve aujourd’hui la piscine n’était “accessible que par hélicoptère” car aucun terrain n’a été acheté à côté de la piscine.

De plus, j’ai toujours soutenu l’Association, dont je serai également membre en 2022, en effet, il n’est pas rare que vous me voyiez en vacances dans notre belle piscine. « De nous », car nous avons finalement été conçus et rêvés ensemble, les années où nous faisions partie du même conseil municipal. Eh bien, c’est justement grâce à mes connaissances approfondies, que vous avez remises en question sans discuter, que je n’ai besoin de demander de l’aide à personne, contrairement à ce que vous avez insinué.
J’élabore généralement mon opinion après des comparaisons constructives avec d’autres utilisateurs ou des citoyens ordinaires.

Je dois avouer que j’ai été enthousiasmé par votre message alléchant et parfois injustifié. Comment pouvez-vous prétendre que j’ignore les enjeux alors que, comme vous le savez, j’ai été convoqué à plusieurs reprises et que je vous ai toujours défendu devant le GdF pour expliquer la dynamique concernant les incitations/contributions de la municipalité à l’ASD dont vous étaient le représentant. Au vu des résultats de l’enquête, je pense que la préparation et la compétence du Sporting Club étaient au moins à la hauteur.

Ceux qui rient aujourd’hui à la lecture de ces coups de gueule sourds – qu’ils exploitent à l’envi – qu’on pourrait calmement dissoudre autour d’une tasse de café qualifiant la piscine de “cathédrale dans le désert et de gaspillage d’argent public”. Mais je suis sûr que vous vous en souvenez, eh bien, ça aussi. Je sais combien tu as souffert pendant cette période et combien tu as lutté pour t’en sortir et c’est moi
Je suis toujours désolé, mais je ne comprends pas pourquoi “nous pointer du doigt sur la liste” Per Marciana Marina “.

Cependant, le point principal est le problème soulevé par le titre de votre message, qui est en réalité trompeur. J’entretiens de bonnes relations avec l’échevin Marco Carozzo, que je respecte en tant qu’athlète et en tant que personne et avec qui j’espère travailler bientôt ensemble, en partie grâce à la création d’un comité qui s’occupe des sports et des installations de notre municipalité.

La nôtre était une question et une réponse simples, dans des tons et des termes absolument calmes et modérés.
Je ne pense pas avoir besoin de vous rappeler le calibre des véritables attaques politiques que nous avons dû endurer ensemble lorsque nous faisions partie du même gouvernement. Si nous avons fait quelques suggestions, c’est qu’en plus de la volonté d’avoir une démarche proactive et collaborative, nous connaissons bien la réalité et surtout nous y voyons d’autres et potentielles opportunités de croissance, sportive et commerciale, pour le Centre des Sports Marins. Notre intention est de proposer des interventions d’amélioration, tout à fait acceptables, malgré la bonne gestion actuelle.
Pas une attaque politique du tout. Il ne faut pas avoir l’hypothèse d’avoir atteint le maximum, mais l’ambition de pouvoir faire encore mieux.

Enfin, en cas de nouvelles notes me concernant, je te demande, Matteo, d’être plus précis et moins évasif, tant dans la formule des accusations que dans les noms des personnes auxquelles tu souhaites t’adresser. Et si c’est possible, justifiez votre affirmation : je connais bien le chemin pour arriver au Sporting Club, j’ai beaucoup voyagé et je continue à le suivre aujourd’hui.

Vous savez combien je vous respecte et combien j’ai essayé de ne pas vous faire renoncer à l’activité politico-sociale que vous aviez entreprise. Des activités que, vu l’enthousiasme et l’attachement avec lequel vous suivez et participez à ces événements, je vous invite à reprendre.

Francesco Lupic

Leave a Comment