VOCALELLI : “Juve-Roma occasion manquée pour Giallorossi” – SCONCERTI : “Mou est aussi responsable”

Le long des fréquences radio à Rome, nous continuons à parler du match de samedi, dans lequel le Rome il a détourné le regard Juventus. Malgré le résultat positif (1-1), les garçons de Mourinho ils rencontrèrent de grandes difficultés, surtout en début de partie. Tony Damascelli commentaires: “L’équipe n’a pas eu de chance en première mi-temps, c’est le coach qui a raté la composition”. Augusto Ciardicse concentre plutôt sur ce que le Special One veut transmettre à ses joueurs : “Mourinho est maintenant au stade où il doit responsabiliser les joueurs d’un point de vue communicatif.” Francesco Balzanicà la place, il parle du marché : “Il reste deux signatures, un long ailier et un défenseur central.”

_____

Ceci et bien plus encore dans “Écoute maximale”section de LAROMA24.IT édité par l’éditeur. Une balade parmi les principales émissions de radio de la capitale. Bonne lecture.

_____

Si Solbakken a pris la place de Shomurodov, tant pis (GUGLIELMO TIMPAN, Téléradio stéréo, 92,7)

Monza n’a rien à perdre, donc la Roma doit faire attention. Solbakes ? Je n’aime pas (ROBERTO INFASCELLIA, Téléradio stéréo, 92,7)

Ce que Mourinho a dit dans l’après-match Juventus-Roma est comme le Saint Graal, c’était monumental. La première mi-temps des Giallorossi n’était pas claire (GIULIA MIZSONIA, Téléradio stéréo, 92,7)

Juventus-Roma n’a pas été un grand match. Les Giallorossi me semblaient plus comme une équipe que les bianconeri. Je n’ai pas aimé les propos de Mourinho dans l’après-match : si les joueurs jouent mal, c’est de sa faute, le manager est responsable (MARIO SCONCERTIA, Téléradio stéréo, 92,7)

Ibanez a fait un très bon match contre la Juventus. Celik a bien mieux joué que Karsdorp (STEFANO BORGHIA, Téléradio stéréo, 92,7)

Nous avons commencé par dire que le marché des transferts de la Roma n’a pas réussi à décoller, puis Celik, Dybala, Wijnaldum, Belotti et maintenant Camara ont tous chuté. Le duo Belotti-Abraham fait partie de ceux qui affolent la défense adverse, c’est une excellente option. Si on nous avait dit l’année dernière que Belotti viendrait à Rome en tant qu’attaquant de réserve, on ne l’aurait jamais cru (NOURRITURE DES ANGES, Téléradio stéréo, 92,7)

Après avoir vu cette prestation à Turin je devrais être très inquiet, je le suis beaucoup moins car on a Mourinho sur le banc, pour ses déclarations gigantesques en fin de match, en effet. Je suis convaincu que dans son cœur, même le divin ne s’en soucie pas vraiment, malgré une approche de film d’horreur du jeu. Dans la première partie de course une Roma terne, toujours en apnée mais ensuite capable de réagir et de prendre un point de platine qui va changer la lenteur de ce championnat (LUMIÈRE MAXIMALE, Reprise, 104.2)

Très déçu des 50 premières minutes de la Roma à Turin : je croyais qu’au vu des déclarations de Mou la veille, l’équipe Giallorossi pouvait délivrer un premier choc important à ce championnat. Parce que j’étais totalement à côté dans la première partie, le point et le sentiment de pouvoir le gagner en finale laisse le sentiment d’une saison potentiellement importante. Monumental Mourinho en fin de match : L’idée est que quelqu’un s’est un peu détendu ou a relevé la tête. Sans humilité et faim, vous n’irez nulle part (CHECCO ODDO CASANO, Reprise, 104.2)

J’ai été déçu par Roma, je n’aimais personne d’autre qu’Ibanez. Dybala a mal joué, mais il est l’homme par qui peuvent passer les succès des Giallorossi. Abraham a fait trop de cas du personnage et a peu pensé à l’équipe (FRANCO MELIA, Radio Radio, 104.5, Radio Radio lo Sport)

Face à une Juventus aux nombreuses blessures, la Roma devait saisir une telle opportunité. Mourinho aurait dû intervenir en première mi-temps en voyant une équipe qu’il a qualifiée de honteuse. C’était une occasion manquée pour les Giallorossi (ALESSANDRO VOCALELLIA, Radio Radio, 104.5, Radio Radio lo Sport)

La Roma a très mal joué face à la Juventus en première mi-temps, l’attitude était mauvaise, puis Mourinho a deviné les changements. Le premier 3 et les deux quintes ont mal joué. La Juventus a surclassé la Roma (LUIGI FERRAJOLO, Radio Radio, 104.5, Radio Radio lo Sport)

La Juventus a eu 60 minutes exceptionnelles, j’en reprocherais quelques-unes à Mourinho. La Roma a réussi à égaliser sans rien faire d’exceptionnel. Je n’ai pas vu une équipe aussi différente en première mi-temps, c’était juste mieux sur le terrain. Les Giallorossi n’ont eu aucune occasion de marquer, mais ils ont eu le mérite de rester dans le match jusqu’au bout (ROBERTO MAÏDA, Radio Radio, 104.5, Radio Radio lo Sport)

Si la Roma a fait match nul face à la Juventus, c’est grâce à Mourinho qu’elle a opéré les bons changements. Si l’équipe qui était restée de la première mi-temps, les Giallorossi auraient perdu 3/4-0 (GIANLUCA LENGUA, Radio Radio, 104.5, Radio Radio lo Sport)


Dans le match de samedi, Roma a souffert, ils ont deux milieux de terrain à problème unique. Il a bien fait de profiter du recul de la Juve en seconde période, mais malheureusement une seule fois, presque par hasard. La Roma est une équipe qui attaque mais qui se met facilement en difficulté (FERNANDO ORSIA, Radio Radio, 104.5, Radio Radio Mattino Sports & Actualités)

Je n’ai pas vu le match aussi dramatique, Rui Patricio n’a pas fait de gros arrêts. Zaniolo a beaucoup manqué et dans les situations les plus compliquées il étire l’équipe. Les arrières latéraux étaient vraiment en difficulté. Heureusement, ils ne réalisaient pas à quel point Karsdorp était surmontable. Matic et Cristante vont trop lentement ensemble par rapport à ce dont Roma a besoin. L’arrivée de Belotti est positive, il voulait le maillot de la Roma et ses supporters. Dans un match comme celui contre la Juve, cela aurait été très gratifiant. J’espère qu’il y aura aussi deux autres milieux de terrain (ROBERTO PRUZZO, Radio Radio, 104.5, Radio Radio Mattino Sports & Actualités)

Samedi soir, la force de Pellegrini n’avait pas réussi à marquer les matches contre Salernitana et Monza. La Juve avait le contrôle total du milieu de terrain, mais s’est heurté à une autre faute défensive : la tête d’Abraham a été réussie car il n’y avait pas de maillot noir et blanc à côté de lui et c’est grave (MARIO MATTIOLIA, Radio Radio, 104.5, Radio Radio Mattino Sports & Actualités)

Avec ces déclarations, Mourinho a voulu donner à l’équipe un remaniement pour l’avenir. Je pensais qu’en dehors du résultat, la Roma pouvait faire mieux, notamment au milieu de terrain. Cristante et Matic ne peuvent pas jouer ensemble (STEFANO AGRESTE, Radio Radio, 104.5, Radio Radio Mattino Sports & Actualités)

Un point à Turin c’est beaucoup, principalement dû au fait que nous avons vu une Rome indécente. Matic est un achat surfait, c’est trop guindé (FURIO FOCOLAIRE, Radio Radio, 104.5, Radio Radio Mattino Sports & Actualités)

Mourinho utilise habilement les mots et beaucoup attrapent l’appât. L’équipe n’a pas eu de chance en première mi-temps, c’est lui qui a raté la formation (TONY DAMASCELLIA, Radio Radio, 104.5, Radio Radio Mattino Sports & Actualités)

Les Roms ont une grande qualité, ils savent souffrir. Mourinho est maintenant dans la phase où il doit responsabiliser les joueurs d’un point de vue communicatif (AUGUSTO CIARDIATéléradio Stéréo 92.7)

Le départ de Mancini était génial : à partir de ce moment, le jeu a changé. A mon avis, il manque encore deux nouveaux ajouts, à savoir un ailier long et un défenseur central. A ce jour, Zalewski devance Spinazzola (FRANCESCO BALZANIE, Centro Suono Sport, 101.5, je te le donne Tokyo)

Je m’attendais à un match très différent contre la Juventus, surtout en première mi-temps. Rome avait peur, elle semblait sous le choc. Mourinho est conscient que ce n’est pas encore une grande équipe : il sait qu’elle a grandi et s’est renforcée, mais elle n’est pas encore au niveau qu’elle veut atteindre (ANTONIO FELICIA, Centro Suono Sport, 101.5, je te le donne Tokyo)

Leave a Comment