Arneodo, directeur de “Octavia” (maires de Saluzzo et Saviglianesi) démissionne

“Octavia” est l’association qui regroupe 17 communes couvrant les régions de Saluzzo et Savigliane, dont Lagnasco, ville dont Roberto Dalmazzo est maire, candidat officiel (depuis lundi) du centre droit à la présidence de la province de Coin. Défiez Luca Robaldo, maire de Mondovì. Le lendemain de la présentation de Dalmazzo à Saluzzo, le réalisateur Mauro Arneodo a démissionné d’Octavia avec une lettre très dure, adressée au président de l’association Matteo Morena, maire de Cardè.

VOICI LE TEXTE DE LA LETTRE

“C’est une décision douloureuse et aussi très douloureuse, mais je ne transige pas sur certains principes et idéaux fondamentaux de la vie. J’ai relancé l’Association en très peu de temps après des mois de stagnation et de grandes inconnues sur sa survie, j’ai lutté en silence et en cachette contre les greffiers, les directions régionales, les partis politiques, les institutions, essayant de tisser autour de vous un réseau de sympathies et de personnes qui croire en l’Association que vous présidez. Je t’ai accompagné dans ces jours difficiles, je t’ai soutenu, je t’ai montré une issue à cet entonnoir. Vous avez suivi à juste titre votre vision qui ne coïncide pas avec celle d’Octavia, à savoir celle de la fierté d’être une association libre de maires libres.

Pour un bref rayon de lumière réfléchie illusoire, vous avez gâché un travail de plusieurs années et surtout vous avez promis l’avenir de l’Association, qui sera irrémédiablement rejetée comme satellite politique d’un pouvoir de parti en déclin. Aujourd’hui, en Italie et en Europe, il y a des changements et des révolutions révolutionnaires qui ne récompensent que l’autonomie gratuite. À mon avis, vous avez lié l’association Octavia à un train en marche disparu et ancien qui est presque en mauvais état et les crèmes régénérantes et les soins de beauté ne suffisent pas à ce train en marche ».

Le directeur d’Octavia, celui à qui l’on doit la plupart des projets culturels de ces dernières années, dit ne pas partager la nouvelle voie, notamment le choix de l’association d’épouser le centre-droit en campagne électorale, qui brigue le présidence de la province, avec des résultats incertains.

« Je ne te juge pas, mais je ne peux plus te tenir et je suis désolé.

Cher Président – poursuit Arneodo – encore une fois, vous avez suivi les fantasmes de gens qui se moquaient de vous, tous vous ont utilisé parce que la candidature à la présidence de la province était en jeu et que le centre droit le savait trop bien.

Intéressant est le message d’un conseiller régional de la Ligue du Nord que j’apprécie profondément, qui, après ma déclaration “Octavia a été taquiné par le président de la région et ce sera un massacre”, a répondu : “Cher Mauro la, je pense la même chose chose aussi, Cirio ne pouvait pas perdre avec un de ses hommes alors il a pêché ailleurs ».

Ici – écrit le directeur pour justifier sa décision irrévocable – c’est une question de liberté et d’honnêteté, non pas envers moi mais envers de nombreux maires qui tournent le nez pour vous accepter et ne s’opposent pas ouvertement à vous, mais rassurez-vous, pour Octavia c’est la antichambre de la fin en tant qu’Association libre et crédible.

Assez dit. A partir d’aujourd’hui – répète Arneodo – je ne suis plus votre directeur car en tant qu’homme libre et lié à un peuple libre je n’accepte pas certaines situations boueuses. En toute équité, je mènerai le projet “Restitussion” avec le plus grand professionnalisme, également parce que je garantis le succès de l’initiative pour l’Association Forte di Bard. En revanche, comme pour les projets régionaux, et ceux d’Alcotra, à partir d’aujourd’hui je ne participerai plus activement comme à un conseil, une réunion ou une conférence de presse ».

Et puis, enfin, l’explosion finale : « Je te demande juste un service concernant l’Alcotra. Si vous n’avez pas l’intention de continuer les relations avec les Français, dites-le moi pour que j’essaye de sauver la face, car si vous avez eu certains contacts, c’est parce que j’y ai mis mon visage en tant que région et en tant que personne qui s’est toujours comportée de manière sérieuse et correcte”.

Leave a Comment