La bonne personne : astuces pour la reconnaître

La bonne personne, impossible de la prendre en photo avant de la rencontrer. Et parfois, même si vous l’avez rencontrée, il peut être difficile de répondre à la question comment reconnaître la bonne personne ?, c’est pourquoi la peur peut surgir en nous de sous-estimer une relation là où en réalité on pourrait effectivement trouver ce que l’on cherchait (ou “ne cherchait pas” car, vous savez, les sentiments savent surprendre). Il n’y a pas de recettes à cet égard et nous ne vous en donnerons donc aucune. Ce que nous allons faire, c’est énumérer 5 conseils, ou plutôt 5 points auxquels nous vous recommandons de réfléchir lorsqu’il s’agit d’essayer de comprendre si la personne qui vous intéresse peut l’être réellement. la bonne personne pour toi. Parce que si rencontrer la bonne personne ce n’est pas facile, parfois le reconnaître est encore plus compliqué.

1. Complicité

Ce serait juste la bonne personne pour vous. Votre meilleur ami vous aura répété cette phrase au moins une centaine de fois, en désignant à chaque fois quelqu’un qui, oui, avait en fait certaines des caractéristiques qui vous attirent vers une personne. Mais, et vous le savez trop bien (et même votre meilleur ami le sait !), les sentiments ne sont pas basés sur un ensemble de caractéristiques. L’un des facteurs qui font bouger les choses en matière d’émotions sont les cheveux, la complicité. C’est l’un de ces ingrédients d’une relation qui mûrit avec le temps. Au début, c’est peut-être un complice qui a à voir avec le rire et l’attirance, mais ensuite, si la bonne personne c’est en fait le bon pour nous, il grandit et, comme nous le verrons, se traduit par l’intimité et la confiance.

Guido MiethGetty Images

2. Rire

Un indice qu’il y a complicité entre vous et la personne que vous aimez ? La des rires. Il y a généralement des rires lorsque les relations fonctionnent. Des aspects qui nous font rire avec quelqu’un ? Avoir le même sens de l’humour et se sentir à l’aise : Quand on rit, cela signifie qu’on est enclin au bonheur, et c’est une bonne chose. Si vous vous demandez comment trouver la bonne personne alors une suggestion que nous vous donnons est de vous concentrer, au moins au début de l’introduction, sur les émotions que vous ressentez lorsque vous êtes avec elle.

3. Intimité

Jusqu’à présent, nous avons parlé de deux points, la complicité et le rire, qui sont certainement importants lors de la formation d’un lien sentimental. Cependant, d’un autre côté, la complicité et le rire sont aussi parmi les premiers aspects que nous remarquons dans la relation que nous entretenons avec une personne que nous aimons, car, du moins dans leur forme originale, ils se révèlent assez immédiatement. Quand tu trouves la bonne personne vous le sentez, disent-ils. En partie peut-être. Cependant, il est également vrai que des relations se construisent, et ce n’est pas un processus immédiat, mais un cheminement qui permet progressivement non seulement de mieux se connaître, mais aussi de se confronter aux situations qui se présentent. Par conséquent, lorsque la relation commence à se dessiner petit à petit, il y a d’autres éléments qui nous aident à comprendre si la personne pour nous pourrait être la bonne pour nous, et parmi ceux-ci, il y a leintimité. L’intimité ici ne signifie pas seulement une complicité physique mais, plus généralement, un sentiment de familiarité que nous pouvons ressentir pour nos proches. C’est la confiance qui nous permet de nous tourner vers une personne en particulier lorsque, par exemple, nous avons un problème.

4. Difficulté :

Nous l’avions prévu : Un indice d’intimité consiste à se sentir à l’aise de partager ses préoccupations avec la personne qui nous plaît ou, plus généralement, à un moment de difficulté. Alors la question est, quand on est en difficulté, quelle est la réaction de la personne à côté de nous qui nous plaît et se demande si c’est la bonne pour nous ? Afficher le envie d’être proche de nous? Tu sais respecter les espaces qu’est-ce qu’on vous demande ? Ou se retient-il, se désintéresse-t-il, semble-t-il adorer qui nous sommes quand nous rions, mais ne ressent-il pas le même intérêt pour qui nous sommes quand nous sommes tristes ? Trouver des réponses à ces questions n’est parfois pas facile et en principe notre conseil est de dialogue sincère avec la personne qui vous intéresse, pour comprendre si ses réactions sont déterminées par un réel manque d’affinité dans votre façon de gérer les obstacles, ou peut-être le fait que votre relation n’est pas encore bien rodée pour surmonter les difficultés.

difficulté

Gary John NormanGetty Images

5. Projets

Lorsque les connaissances sont solides et que la relation dure depuis un certain temps, le moment peut venir où vous voulez concevoir quelque chose ensemble. Mener un projet avec quelqu’un peut s’avérer assez compliqué ou très simple, mais ce n’est pas ce qui détermine le succès d’une relation. Que voulons-nous dire ? Si vous et la personne que vous aimez voulez les mêmes choses, vous rencontrerez certainement moins d’obstacles au début de votre parcours de conception.

Cependant, ceux-ci peuvent survenir plus tard, à savoir : voulons-nous les mêmes choses, mais les interprétons-nous de la même manière ? D’autre part, si les désirs que vous et l’autre avez sont différents, la tâche la plus difficile peut être de concilier les besoins des deux. Quelle que soit votre situation de couple, ce que nous voulons dire, c’est qu’il ne s’agit souvent pas des projets eux-mêmes, mais de la façon dont vous abordez ce problème. Voulez-vous les mêmes choses, mais avez-vous des idées différentes pour les réaliser ? Revenir la bonne personne “La bonne”, et non la bonne personne au mauvais momentça pourrait être la façon dont vous et vous savez en regardant gentiment les attentes de l’autre. Voulez-vous des choses différentes? C’est le même. Faire preuve de tact à propos des plans de l’autre personne et être disposé à écouter et à confronter est souvent un bon signe.

Leave a Comment