“La règle des 25 secondes ? N’est-il pas vrai que je reçois un traitement de faveur”

Trois ans se sont écoulés depuis que la finale épique de 2019 a battu Daniil Medvedev. Dan Raphaël Nadal n’a jamais mis les pieds à Flushing Meadows et fait l’impasse sur les éditions 2020 et 2021 de l’US Open. Hier soir, il a rompu sa relation de tennis avec la Grosse Pomme en battant Rinky dans un match plus difficile que prévu. Hijikata. Voici les déclarations du Majorquin lors de la conférence de presse.

RÉ: Quel est votre avis sur ce match ?

Nadal : “Évidemment, c’était un match difficile. Je n’ai pas mal commencé, mais je n’ai pas pu prendre de risques. Je pense que j’ai eu un jeu de service négatif, puis il m’a cassé. Ensuite, je suis devenu un peu nerveux. C’était le premier match. à New York en trois ans, la session du soir est toujours très excitante. Mais j’ai réussi à traverser ce moment. Ensuite, je pense que j’ai mieux joué. Je n’ai pas été parfait, mais je suis content. C’était mon deuxième match en près de cinquante jours. Lorsque c’est le cas, vous n’avez pas à penser à jouer parfaitement, mais à ramener le match à la maison et c’est ce que j’ai fait.

RÉ: Nous sommes fin août et vous n’avez pas perdu un match du Grand Chelem cette année. Qu’est-ce que tu en penses?

Nadal : « Oui, je n’ai pas encore perdu de match, mais je n’ai pas non plus gagné les trois tournois… Perdre du poids avant de jouer est à certains égards encore plus difficile que de perdre. Le sport consiste à gagner ou à perdre, pas à prendre sa retraite. Mais cela fait aussi partie de ma carrière. En revanche, je vis évidemment une année passionnante en termes de résultats. Mais ce fut aussi une année difficile, car j’ai eu plusieurs problèmes physiques, de la côte au ventre. Beaucoup de choses se sont passées au cours des six à sept derniers mois. Je ne peux donc pas me plaindre et être au deuxième tour maintenant, c’est quelque chose.”

RÉ: Vous a-t-il fallu du temps en début de match pour savoir où vous en étiez physiquement ?

Nadal : « Je me suis bien entraîné la semaine dernière. Ensuite, le jeu est bien sûr une autre histoire. A Cincinnati j’ai perdu au premier tour et c’est dommage car quand on revient de blessure, le premier match joué est important pour la confiance. J’ai perdu même si j’avais beaucoup d’occasions de gagner. Mais Coric a gagné le tournoi, donc… C’est bon signe pour moi aussi. Au début, je n’ai pas tenté ma chance aujourd’hui. J’aurais probablement amené un match quand j’avais 0-30, 15-30, ça aurait tourné en ma faveur beaucoup plus tôt car alors je serais détendu. Mais mon adversaire a aussi très bien joué une partie du match. Ce fut une bataille difficile pendant près de trois heures. Peut-être que cela aide à certains égards. Je sais ce que je peux faire de mieux pour les deux prochains jours. Mais je le répète, si vous ne participez pas pendant longtemps, les choses risquent de ne pas se passer parfaitement. Vous devez être assez humble pour accepter les difficultés et comprendre qu’il y a lutte et souffrance. Je l’ai fait aujourd’hui.

RÉ: Qu’est ce que tu pense deHijikata?

Nadal : « Je ne le connaissais pas beaucoup, mais il semble être capable de faire beaucoup de choses. Il sert bien, frappe tôt et est très rapide. Il faut leur laisser le temps de comprendre comment les choses évoluent car on ne peut pas analyser un joueur sur un seul match. Je pense qu’il a beaucoup de potentiel, mais donnez-lui du temps, il a encore un long chemin à parcourir.

RÉ: Certains commentateurs vous ont reproché d’avoir parfois enfreint la règle des 25 secondes. Et les arbitres ferment souvent les yeux. John McEnroe a également souligné qu’il semble parfois qu’il y ait un arrangement différent pour vous. Pensez-vous que cela jette une ombre sur votre excellent héritage ?

Nadal : (rires) “Je pense que c’est une blague. J’ai été averti beaucoup dans ma carrière. Jamais pour avoir cassé une raquette, jamais pour avoir gâché sur le terrain, mais pour la règle du temps. J’ai un problème de transpiration et si vous êtes dans jouer dans des conditions aussi humides, ce problème est également mis en évidence car il n’y a pas eu de ramasseurs de balles portant des serviettes depuis deux ans, vous devez donc traverser le terrain pour les obtenir, c’est un problème pour quelqu’un comme moi qui transpire, car vous savez que si vous va chercher la serviette, le temps va s’écouler tout de suite. C’est pourquoi je n’y vais pas souvent. Je ne pense pas que les arbitres me traiteront autrement.”

RÉ: Devrait-il y avoir une autre règle pour vous parce que vous transpirez tellement ?

Nadal : ‘Je n’ai jamais dit cela. Je respecte les règles. Si je mets plus de 25 secondes entre un point et un autre, je reçois un avertissement, c’est toujours arrivé. Regarde ça, je ne sais pas où tu veux aller…”

RÉ: Merci de répondre.

Nadal : « Je ne pense vraiment pas que je reçois un traitement différent des autres. Je ne comprends pas pourquoi John a dit ça à la télé. On discutera peut-être plus tard… (sourire) ».

Leave a Comment