Ronflement et problèmes cardiaques : quelle relation ?

La relation entre le ronflement et les problèmes cardiaques n’est pas encore très claire, mais on peut voir ceci : Ceux qui ont de tels problèmes la nuit, puis ronflent mais aussi souffrent d’apnée du sommeil, ont également un risque plus élevé de diabète, d’hypertension artérielle, d’accident vasculaire cérébral et de maladie cardiaque. .

Pourtant, la nuit, il ronfle, peut-être un peu, avec un sifflement imperceptible. Cela n’a pas d’importance particulière.

D’autres sujets, en revanche, émettent un son puissant qui dérange les autres personnes à proximité.
Personne n’aime partager l’espace avec quelqu’un qui ronfle, mais les premiers à s’inquiéter de ce trait sont ceux qui souffrent de ronflement et d’apnée obstructive du sommeil (OSA). Que savoir sur la relation avec les problèmes cardiaques ?

Ronflement et apnée du sommeil, qu’est-ce que c’est ?

Avant d’analyser la relation entre le ronflement et les problèmes cardiaques, regardons les dysfonctionnements auxquels nous sommes confrontés. Le ronflement est un son émis par le passage de l’air entre les tissus mous, notamment le palais, dans une phase de relâchement musculaire, qui produit un son qui peut être léger, moyen et fort.

Souvent, les ronfleurs souffrent également d’apnée obstructive du sommeil (OSA) avec de fréquents épisodes d’interruption de la respiration et de réveil pendant la nuit. Dans les deux cas, les symptômes au réveil peuvent être la présence d’un mal de tête et d’une somnolence diurne, mais il existe d’autres facteurs qui sonnent comme des sonnettes d’alarme.

Quelles sont les causes de ces troubles ?

Nous avons dit que la condition qui conduit au ronflement implique la vibration de la zone des tissus mous tels que l’arrière du palais, les amygdales, les amygdales et la langue.

Cela peut être causé par une consommation excessive d’alcool et de sédatifs qui favorisent la relaxation, l’obésité et un mauvais tonus musculaire, la congestion nasale due au rhume, des éléments structurels tels qu’une cloison nasale déviée et une récidive familiale.

La relation entre le ronflement et les problèmes cardiaques

Le point de rencontre entre le sommeil et les troubles cardiaques est déjà connu. Étonnamment, même un trouble respiratoire mineur peut avoir des conséquences importantes sur l’équilibre du muscle cardiaque et sur la bonne circulation sanguine dans le corps.

Le ronflement se produit lorsque quelque chose restreint la circulation de l’air pendant le sommeil. Un ronflement fort et prolongé peut augmenter votre risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’autres problèmes de santé. Mais pourquoi tout cela se passe-t-il ? Le portail universitaire de médecine du Michigan l’explique clairement :

“Il y a des produits chimiques dans le cerveau dont le travail consiste à initier la respiration, et ceux-ci peuvent échouer chez certaines personnes qui ronflent. En conséquence, les niveaux d’oxygène chutent considérablement, provoquant une augmentation de la cortisone, de l’adrénaline et d’autres hormones. Ces hormones contribuent à l’hypertension artérielle et irrégularités du cœur et peuvent provoquer ou aggraver une insuffisance cardiaque, provoquer des crises cardiaques, voire la mort subite ».

Nous savons que le ronflement est causé par le fait que la langue n’a pas assez d’espace au fond de la gorge. C’est particulièrement le cas chez les personnes obèses et/ou souffrant d’insuffisance cardiaque. Certains produits chimiques du cerveau activent la respiration dans le corps humain, mais le ronflement et l’apnée du sommeil peuvent perturber le mécanisme.

Les niveaux d’oxygène chutent considérablement, provoquant une augmentation de la cortisone, de l’adrénaline et d’autres hormones. Tout cela contribue à l’hypertension et aux irrégularités cardiaques

On en vient ici aux conséquences désagréables : Ce déséquilibre peut provoquer une insuffisance cardiaque, mais aussi l’aggraver, provoquer des crises cardiaques et même une mort subite. De plus, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un événement déclencheur et déchaîné.

Cela signifie que le ronflement peut provoquer une insuffisance cardiaque. Mais il est également plus fréquent chez les personnes qui vieillissent, développent une hypertension, un diabète ou un syndrome métabolique. De plus, les personnes obèses ont tendance à être concernées par ce phénomène.

Comment résoudre le problème du ronflement ?

Le ronflement peut entraîner des problèmes de santé, c’est un point qu’il faut retenir. Obtenir une évaluation et parler à votre médecin est essentiel pour comprendre comment arrêter de fumer.

Solutions de style de vie

L’autodiagnostic est important en premier lieu, assez facile si vous partagez l’espace de couchage avec d’autres personnes. Il est alors possible de suivre un ensemble de bonnes règles qui permettront dans tous les cas de concilier sommeil et respect d’une hygiène de vie saine et équilibrée.

Par exemple, perdre du poids et arrêter de fumer peuvent à la fois vous aider à arrêter de ronfler et à réduire (mais pas seulement) les risques cardiaques. Éviter les repas lourds, accompagnés d’alcool, avant le coucher peut également aider. Ensuite, il y a une série d’interventions qui doivent être évaluées.

Évidemment, ceux qui prennent des médicaments de la famille des sédatifs peuvent évaluer avec leur médecin ce qu’il faut faire pour éviter l’effet secondaire du ronflement.

Interventions sur le corps humain

Premièrement, il existe des oreillers censés aider à arrêter le ronflement, même des appareils buccaux portés la nuit et aider à arrêter la langue et la mâchoire. Il existe des bandes qui sont appliquées sur le nez pour aider à prévenir le ronflement, mais :

“Dans certains cas, le ronflement et les troubles du sommeil sont traités par chirurgie pour rétrécir ou enlever l’excès de tissu ou pour corriger un problème structurel. Beaucoup de ces procédures sont peu invasives. Votre fournisseur de soins de santé utilise de petites incisions, et vous pourrez peut-être faire la même chose à domicile. journée.”
Dans certains cas, my.clevelandclinic.org nous rappelle que le ronflement et les troubles respiratoires pendant le sommeil sont traités par chirurgie pour réduire ou éliminer l’excès de tissu. L’ablation par radiofréquence et l’instrumentation au laser sont des procédures peu invasives : de petites incisions pratiquées à l’hôpital de jour.

Leave a Comment