Conférence État-Ville – La date limite de remise du rapport de suivi des objectifs de service social 2021 est repoussée au 31 juillet

Les échéances de remise du rapport de suivi des objectifs du service social 2021 sont repoussées au 31 juillet 2022. Cela a été décidé hier matin, sur proposition de l’ANCI, lors de la réunion de la Conférence État-Ville.

De Anci, avec la proposition de report de la date limite, précédemment fixée au 31 mai, a attiré l’attention du gouvernement sur les difficultés rencontrées par les municipalités pour remplir le questionnaire, et a souligné qu’en 2021 un programme complexe de renforcement des services sociaux a été lancé . , en modifiant la méthodologie de calcul des besoins du secteur et en allouant des ressources supplémentaires de l’État au sein du Fonds de solidarité municipale (216 millions en 2021, passant progressivement à 651 millions d’euros lorsqu’il sera pleinement opérationnel à partir de 2030), dans le but d’atteindre, à terme, une capacité de service uniforme dans tout le pays au niveau des zones où le service est actuellement fourni à des niveaux satisfaisants.

La première année d’application, l’intervention n’était réservée qu’aux communes des régions à statut ordinaire. Il convient de rappeler qu’à partir de 2022, la même intervention sera étendue aux municipalités de Sardaigne et de Sicile (co. 563, art. 1, de la loi 234/2021). Pour la première fois, les besoins ont été élaborés en termes monétaires (et pas seulement par des coefficients d’allocation relatifs entre entités), dans le but de développer des services cohérents avec l’atteinte d’un nouveau standard plus élevé pour les zones défavorisées.

Conformément à la loi et au décret d’application ultérieur du Premier ministre du 1er juillet 2021 (publié au Journal officiel n° 209 du 1er septembre 2021), les municipalités sont tenues de rendre compte annuellement de l’état des services sociaux et, en cas de niveaux de dépenses insuffisants par rapport au nouveau niveau des exigences standard respectives, à la déclaration de l’utilisation des fonds acquis plus importants. Le rapport annuel est considéré comme une annexe au rapport, avec des effets positifs sous la forme d’une connaissance plus locale des actions menées dans le domaine social.

Le reporting a été soutenu par un système de simulation et de précompilation fourni par l’IFEL avec un environnement web et un canal de communication dédié qui a permis une clarification et une assistance directe à de nombreuses entités. Avant la date limite du 31 mai, les communes devaient transmettre le rapport final (DPCM 1er juillet 2021, art. 1, co. 3) via la plateforme web spécifiquement mise à disposition par SOSE Spa. effectué après transmission des données de l’IFEL à SOSE et certification ultérieure par l’entité avec les pouvoirs officiels.

La tendance globale de déclaration était positive (environ 5 586 des 6 565 entités fermées au 31 mai). Cependant, le démarrage de l’opération à la mi-2021, ainsi que les urgences concomitantes qui ont entravé la mise en œuvre ordonnée des obligations déjà lourdes des collectivités locales, ont retardé la prise de conscience des opérateurs et des gestionnaires de l’obligation en question, qui est d’une portée générale. nature et, en cas de non-respect, entraîne la restitution des montants accordés les plus importants.

Les rapports continuent d’affluer (du 1er au 15 juin, 170 entités ont clôturé leurs travaux sur la plateforme SOSE et 118 autres ont démarré la simulation dans l’environnement IFEL). Il faut supposer qu’en l’espace de quelques semaines, les données de nombreuses autres entités, sinon de toutes, peuvent être obtenues. Ce résultat permettrait, de l’avis de l’ANCI, d’améliorer la qualité et la diffusion de l’intervention et d’éviter de recouvrer des montants auprès d’entités qui ont – en grande partie – correctement respecté les prévisions d’utilisation des ressources visées dans la décision de l’ANCI. Premier ministre du 1er juillet , 2021.

Le tableau ci-dessous présente l’état des rapports de suivi des objectifs de service pour le social 2021, ventilés au niveau régional.

La prorogation désormais accordée permet à toutes les communes encore défaillantes de remplir et d’envoyer le rapport, sans courir le risque de se voir restituer les fonds alloués..

Leave a Comment