Propositions didactiques musicales en présence des enseignants de la maternelle, de la jeunesse, du primaire et du secondaire I. “Un petit pas”, conçu par Ciro Paduano

POURQUOI

Le projet d’offre de formation comprend sept rencontres visant à fournir aux enseignants des activités simples utilisables dans leur contexte de travail et qui, précisément par leur faisabilité factuelle, représentent un processus indirect de formation et d’acquisition de techniques et procèdent ensuite de manière autonome dans leur propre développement didactique. chemins.

L’idée de cette offre pédagogique est d’ouvrir de petites fenêtres sur le monde de l’éducation musicale pour les enfants de zéro à douze ans. Il ne s’agit pas d’une formation exhaustive et exigeante, mais d’une série d’actes didactiques concrets qui s’inscrivent dans une réflexion pédagogique plus large et plus approfondie. Le principe est de créer les conditions pour vivre personnellement les activités à travers le principe de faire soi-même et d’expérimenter puis de partager les expériences avec les enfants (et ensuite d’en comprendre les raisons didactiques et pédagogiques).

LE CADRE ÉDUCATIF

Toutes les activités proposées s’inscrivent dans la pédagogie Orff-Schulwerk (et pas seulement) et se développent selon les principes de la méthodologie en fonction des âges, des contextes et des masses de variantes et variables des différents contextes éducatifs.

Les principes de la méthodologie suggèrent d’encourager les enfants à adopter et à partir de différentes manières de produire et d’écouter de la musique. Avec différentes méthodes d’enseignement, style de direction, répertoires, dynamiques relationnelles et utilisation de la dialectique, les activités diverses et variées visent toutes à façonner les personnalités musicales à tout âge. Il y a, tout court, un parcours musical de base mais une musique en aval pour chaque moment de l’âge de développement de l’enfant. C’est-à-dire que l’enfant peut produire à tout âge des répertoires musicaux qui forment un produit artistique en soi (processus horizontal) et cela signifie bien sûr aussi le début d’un processus vertical qui garantit que chaque étape est en quelque sorte préparatoire ou antérieure. pas. .

BUT

  • Enseigner aux enseignants les compétences de base liées à la production et à l’écoute de la musique.
  • Permettre aux enseignants de (savoir) réaliser des activités musicales simples
  • Faire prendre conscience aux participants de l’importance et de la valeur de l’utilisation de la musique comme moyen de développer et de façonner leur personnalité et celle de leurs élèves.
  • Donnez aux enseignants la possibilité de briser leurs propres inhibitions (et celles de leurs élèves) concernant la création et l’écoute de la musique.
  • Proposer des jeux musicaux, des activités de mouvement et de chant, des décors sonores comme outils d’inclusion, de participation active et de dépassement des barrières relationnelles.
  • Amorcer une réflexion sur les motivations des fondements pédagogiques de la didactique montrée, offrant la possibilité de construire son propre projet personnalisé en relation avec les besoins et les ressources de son propre contexte de travail.
  • Utiliser la musique et les activités musicales à la fois comme moyen (acquisition d’habiletés transversales liées au développement social, psychomoteur, relationnel, gestion des émotions, développement des habiletés de gestion spatio-temporelle, développement et amélioration de l’attention, de la concentration, de la mémoire) et comme fin (intonation accrue, développement du sens rythmique, affinement de l’écoute formelle, développement de la motricité en forme statique et dans l’espace, approche de la notation signe-son).

QUEL

Les rencontres ne sont pas progressives ou trois d’entre elles sont liées par une idée de cheminement et de développement des compétences. Chaque réunion est indépendante et complète. Il n’y a aucune obligation de tout faire, chacun peut décider lequel et combien faire.

Toutes les rencontres proposent une didactique musicale basée sur des activités intégrées, c’est-à-dire apportant des idées opératoires permettant de fusionner les différents aspects de l’éducation musicale dans ses différents aspects (voix, mouvement, percussions corporelles, objets, codes graphiques, danses structurées). Il est clair que chaque enseignant présentera les activités intégrées en les filtrant selon son parcours spécifique afin de proposer aux participants les différentes méthodes didactiques permettant à chacun de personnaliser son projet pédagogique.

UNE cahier opérationnel qui représentera la dispensation du cours et en même temps un point de départ possible à la fois pour répéter les activités et pour les développer à travers ses propres compétences. Les travaux effectués et certaines indications d’itinéraire sont décrits le plus fidèlement possible dans le cahier d’exploitation. La musique, les liens de référence et d’autres idées ou informations utilisées pendant le cours peuvent être téléchargés et / ou visualisés sur notre plateforme le portail de formation https://formazione.donnaolimpia.it

Les domaines d’apprentissage sont divers et variés : écoute et vocalisme, mouvement, rythme, trames fantastiques, enseignement participatif, enseignement d’objet et enseignement de banc.

Les activités presque exclusivement opérationnelles mettront les participants dans un état de participation psychomotrice et émotionnelle immédiate. Grâce à la présentation de différentes activités, différenciées en fonction de l’âge et des compétences des participants, il sera possible d’atteindre une conscience didactique et pédagogique qui permettra de construire un parcours personnalisé et cohérent avec le propre contexte de travail.

Le contenu est divisé en actions didactiques avec des chants, des danses, des chorégraphies en mouvement et sous forme statique, l’utilisation du corps dans la production de sons (musique corporelle), l’utilisation d’objets et de petits instruments rythmiques-mélodiques et des présentations simples de codes graphiques de signe de transformation sonore.

AVEC QUI, OÙ ET QUAND

Toutes les réunions ont lieu à Rome le Centre d’art Molinari, Via Antonino Lo Surdo 51 (zone Marconi) le samedi matin de 9h30 à 13h

1 octobre CIRO PADUANO (9-12 ans)

15 octobre PAOLA ANSELMI (0-6 ans)

5 novembre MARCELLA SANNA (7-12 ans)

26 novembre FRANCESCA LANZ (4-7 ans)

10 décembre ALBERTO CONRADO (9-12 ans)

14 janvier 2023 FEDERICA GALLETTI (6-10 ans)

4 février MARIA GRAZIA BELLIA (6-12 ans)

INFORMATIONS ET INSCRIPTION

https://formazione.donnaolimpia.it/

École de musique populaire Donna Olimpia

Via Donna Olimpia 30 – 00152 Rome tél.06-58202369

www.donnaolimpia.it [email protected]

Leave a Comment