nouvelle version au 1er janvier 2022

Les modifications portaient notamment sur l’adaptation des principes, notamment en ce qui concerne la nécessité d’être soumis à contrôle légal des comptes la états financiers des entités du tiers secteur.

Pourquoi mettre à jour les ISA ?

La mise à jour des normes d’audit (ISA Italia) tient notamment compte :

– les modifications apportées par l’IAASB dans le cadre du projet « Identification et évaluation des risques d’anomalies significatives ». En particulier, la nouvelle version du document ISA 315 « Identification et évaluation des risques d’anomalies significatives » a été préparée et les normes ISA Italie n° 200, 210, 230, 240, 250, 260, 265, 300, 330, 402, 500 , 501, 530, 540, 550, 600, 610, 620 et 701;

– les modifications apportées aux Normes internationales d’audit ISA par l’IAASB publiées en avril 2020 suite à la mise à jour de l’International Ethics Standards Board for Accountants’ International Code of Ethics for Professional Accountants (incluant les Normes internationales d’indépendance) (Code IESBA version 2018). En particulier, les normes internationales d’audit (ISA Italia) n° 200, 240, 250, 260, 610, 620, 700 et 720 ;

– des modifications introduites par la norme de contrôle (SA Italia) n° 700B “Le responsabilité de la personne chargée du contrôle légal des comptes par référence aux comptes annuels établis conformément au format uniforme de communication électronique (ESEF – Format électronique unique européen) “.

– les dispositions réglementaires relatives à la discipline de contrôle légal des états financiers des entités du tiers secteur (ETS). En particulier, les normes internationales d’audit (ISA Italie) n° 200, 260 et 700 et les normes d’audit (SA Italie) n° 250B et 720B. L’introduction aux normes d’audit précise également que, pour leur application également dans la révision de l’ETS, lorsque la société ou la société est référencée dans une norme ISA ou SA, il doit également être fait référence à l’ETS et que la référence aux administrateurs doit ont également l’intention d’être l’organe directeur de ces entités ;

– modifications de nature rédactionnelle des ISA Italia n° 320, 450, 505, 510, 520, 560 et de la SA Italia n. 700B.

Les normes ISA (version internationale) contiennent des sections sur les audits du secteur public, qui ne sont cependant pas applicables en Italie. Pour cette raison, le processus de mise à jour a entraîné la suppression de ces paragraphes dans la version italienne des normes ISA et dans le principe international de contrôle qualité (ISQC Italie).

Certaines des annexes proposées dans la version internationale ont été supprimées ou remplacées par des annexes avec des exemples concrets et surtout conformes aux dispositions légales et réglementaires du système juridique italien. Tout changement dans cette phrase est signalé par une note de bas de page.

À la suite des changements ci-dessus, le tableau n° 1 énumère les normes internationales d’audit en vigueur en Italie avec une indication de la dernière mise à jour.

Principe

Titre

Version

200

Objectifs généraux de l’auditeur indépendant et conduite de l’audit conformément aux normes ISA italiennes

01.09.2022

210

Accords sur les modalités de contrôle

01.09.2022

220

Contrôle qualité de l’audit des comptes annuels

03.08.2020

230

La documentation d’audit

01.09.2022

240

Responsabilités de l’auditeur concernant la fraude dans l’audit des états financiers

01.09.2022

250

Respect des lois et règlements lors de l’audit des comptes annuels

01.09.2022

250B

Vérifications du suivi régulier des comptes sociaux

01.09.2022

260

Communications avec les responsables de la gouvernance

01.09.2022

265

Communication des déficiences du contrôle interne aux responsables de la gouvernance et de la gestion

01.09.2022

300

Planification de l’audit des comptes annuels

01.09.2022

315

Identification et évaluation des risques d’anomalies significatives

01.09.2022

320

Importance dans la planification et la réalisation de l’audit

01.09.2022

330

Réponses de l’auditeur aux risques identifiés et évalués

01.09.2022

402

Considérations d’audit pour une entreprise sous-traitant à des fournisseurs de services

01.09.2022

450

Évaluation des erreurs constatées lors de l’audit

01.09.2022

500

Preuve d’audit

01.09.2022

501

Eléments probants – Considérations spécifiques sur certains éléments

01.09.2022

505

Confirmations externes

01.09.2022

510

Audits initiaux – Soldes d’ouverture

01.09.2022

520

Procédures d’analyse comparative

01.09.2022

530

échantillonnage de révision

01.09.2022

540

Examen des estimations et des informations connexes

01.09.2022

550

Parties liées

01.09.2022

560

prochains événements

01.09.2022

570

Continuité de l’activité

01.09.2022

580

Explication écrite

01.09.2022

600

L’audit des états financiers du groupe – considérations spécifiques

01.09.2022

610

Utiliser les travaux des auditeurs internes

01.09.2022

620

Utilisation des travaux de l’expert désigné par l’auditeur

01.09.2022

700

Préparation de l’opinion et du rapport sur les comptes annuels

01.09.2022

700B

Les responsabilités du responsable du contrôle légal des comptes à l’égard des comptes annuels établis conformément au format uniforme de communication électronique

01.09.2022

701

Divulgation des points clés de l’audit dans le rapport de l’auditeur indépendant

01.09.2022

705

Changements d’opinion dans le rapport de l’auditeur indépendant

01.09.2022

706

Références aux divulgations et autres questions dans le rapport de l’auditeur indépendant

01.09.2022

710

Informations comparatives – données associées et bilan comparatif

01.09.2022

720

Responsabilités de l’auditeur concernant les autres informations contenues dans les documents contenant des états financiers audités

01.09.2022

720B

Responsabilités du commissaire à l’égard du rapport de gestion et de certaines informations particulières du rapport sur le gouvernement d’entreprise et l’actionnariat

01.09.2022

Copyright © – Reproduction réservée

Leave a Comment